Gratin dauphinois: le meilleur de ta vie !

Hello les Foodies! Aujourd’hui je vous partage la meilleure recette de gratin dauphinois ever…. et vraiment je pèse mes mots…. celle de ma grand mère.

Alors avant de commencer, il faut que je vous explique une chose: chez nous, le gratin dauphinois c’est une religion!

Dans ma famille, on a tous la même recette que jamais, oh grand jamais, nous ne modifierons parce qu’elle est incroyablement bonne.

Tellement bonne qu’une fois que vous aurez goûté ce gratin, tous les autres vous paraîtront insipides, pâteux….. limite dégueu !!!

Et si on créait un onzième commandement: « le gratin dauphinois de Mamy neige le dimanche tu mangeras! (oui on l’appelle Mamy neige, c’est choux hein?!)

Pour un gratin dauphinois de 8 personnes:

1,5 kilo de pommes de terre à gratin (hyper important de prendre des pommes de terre adaptées si vous ne voulez pas vous retrouver avec de la purée!)

1 litre de crème fraîche liquide entière (et oui les Foodies, ça sert à rien de se faire un gratin dauphinois si on met de la crème allégée. La meilleure crème est la fleurette de Elle&Vire, elle devient crémeuse à la cuisson.)

3 grosses gousses d’ail

1 demie cuillère à café de fleur de sel

5 tours de moulin à poivre noir

 

Vous l’aurez compris, le secret de cette recette, c’est la crème! L’ail aussi est important….

Préchauffez votre four à 180° sur fonction gratin ou chaleur statique haut et bas, grille sur le deuxième cran en partant du bas.

 

Nettoyez, épluchez vos pommes de terre et faites-les tremper dans l’eau froide pendant 10 minutes pour enlever l’amidon.

Séchez-les dans un torchon propre.

gratin dauphinois

Découpez-les en tranche de 1 à 1,5 millimètre environ. Si vous utilisez un robot, ce que je fais, choisissez la lame la plus épaisse et des pommes de terre pas trop grosses pour ne pas avoir à les couper en deux.

Mettez les pommes de terre dans un grand plat à gratin. Il faut laisser au moins 1,5 cm entre les lamelles de pommes de terre et le haut du plat… sinon ça va déborder à la cuisson…

gratin dauphinois

Épluchez vos gousses d’ail et coupez-les en tout petit morceaux.

Déposez les morceaux d’ail dans les lamelles de pommes de terre, ajoutez le poivre et le sel puis mélangez le tout avec les doigts.

Et enfin, la meilleure partie… recouvrez les pommes de terre de crème! Alors on ne radine pas sur la crème, il faut que les pommes de terres soient noyées!

Et on ne se dit pas « tiens, je vais faire un petit mix avec de la crème allégée, comme ça j’aurai moins mauvaise conscience »….. Non, non, quand on mange du gratin dauphinois, on ne minaude pas, on ne fait pas semblant…. on se fait plaisir! Sinon ça ne sert à rien!gratin dauphinois

Baissez la température et enfournez pour 1 heure, jusqu’à ce qu’il devienne comme ça:

gratin dauphinois

Ça donne envie hein?!!

Baissez la température à 150 et continuez la cuisson pendant 30 minutes.

Voilà, c’est fini!

Chez nous on adore le gratin dauphinois avec un petit cabillaud au four ou du saumon gravlax, mais vous pouvez aussi le marier avec un rôti de bœuf 🙂

Mes enfants sont capables de me supplier pendant des heures pour que je leur en fasse un… idéal pour dealer en échange une semaine de lave vaisselle à vider !!!! Je sais, j’abuse …. mais c’est tellement bon!!!

Alors les Foodies, on se lance dans la gratin dauphinois de Mamy neige ou on continue à aller chez Picard???

Noter cette recette
[Total : 3    Moyenne : 3.7/5]

7 Commentaires

  1. Comme c’est bon ça !!!

  2. C’est le meilleur gratin parmi toutes les recettes qui existent
    Toute ma famille l’adore

    1. oui le meilleur!!!

  3. Oulala, il donne vraiment envie ce gratin ! Je mets la recette de côté 😉

    1. il est juste dément!

  4. C’est surtout la seule vraie recette de gratin Dauphinois… je veux dire du moins pour les 2 règles suivantes :
    * ne pas cuire les pommes de terre avant (ni dans de l’eau, ni dans du lait)
    * uniquement des patates et de la crème (incroyable le nombre de gens qui t’expliquent qu’il faut du fromage, des lardons, des oeufs….)
    Pour l’assaisonnement, à mon avis il y a des variantes acceptables. Il faut sel, poivre et ail, mais par exemple souvent je ne fais que frotter le plat avec une grosse gousse d’ail, et le parfum est plus délicat. Cet été en Vercors, j’ai goûté celui (le gratin) du Gîte de la Moliere, au dessus de Villard de Lans : sublime. Et la patronne m’a dit qu’elle ajoutait une pointe de romarin et de laurier…. c’était franchement bien – je n’ai jamais essayé.
    Bon en tout cas c’est sur, le gratin Dauphinois, le vrai, c’est une tuerie…

    1. Héhé, ravie que l’on soit d’accord!!!
      Quelle bonne idée le romarin, j’adore ça, la prochaine doit j’en mettrai une branche au dessus

Laisser un commentaire