Poussée dentaire : comment soulager les inconforts de bébé ?

1365
Partager :

La poussée dentaire n’est jamais un moment agréable pour un bébé. Si pour certains bébés, elle s’accompagne d’une simple démangeaison, chez d’autres, elle peut être source de douleurs. Plusieurs symptômes accompagnent la poussée dentaire. Détecter les symptômes de la poussée dentaire vous permet de réagir vite pour soulager bébé en cas de besoin.

Les inconforts liés aux poussées dentaires

Chez certains bébés, la poussée dentaire peut se faire en toute discrétion, sans aucun symptôme et encore moins de complications. Mais dans la majorité des cas, ce phénomène naturel du développement de bébé s’accompagne d’un certain nombre d’inconforts. Par ailleurs, une fois qu’une dent affleure la gencive, elle peut mettre plusieurs jours avant de vraiment percer. Pendant ce temps, bébé risque d’être plus irritable, d’avoir un sommeil perturbé ou de faire des selles molles. Chez de nombreux bébés, on peut également remarquer des rougeurs sur les joues, une tendance à produire beaucoup plus de salive que d’habitude. A cause des inconforts causés par la poussée dentaire, bébé peut souffrir d’une perte d’appétit. Vous pouvez également vous attendre à voir des gencives enflées. Une petite bulle bleue – appelée un kyste d’éruption – peut se former sur les gencives. L’utilisation de Calmosine gelée apaisante est une des solutions privilégiées des parents.

A lire en complément : Les différences entre une micro crèche et une crèche traditionnelle

Calmer la poussée dentaire avec une solution naturelle

De nombreuses astuces de grand-mère aident plus ou moins à apaiser les poussées dentaires chez bébé. Quand bébé fait ses dents, il a vraiment mal, en tant que parents vous voulez lui apporter le meilleur remède. Calmosine gelée apaisante poussées dentaires est la meilleure alternative naturelle que vous devriez avoir en main. Si bébé cherche à mordiller tout ce qu’il trouve, c’est qu’il cherche à soulager lui-même ses inconforts. Grâce à ses composants d’origine naturelle, Calmosine gelée permet de soulager rapidement les douleurs et les démangeaisons des gencives irritées. En massant doucement les gencives de votre bébé avec le produit, vous voyez tout de suite que cela l’apaise. Calmosine a un effet plus ou moins anesthésiant et rend les gencives moins sensibles. Le goût et la fraîcheur apportés par le produit dans la bouche de bébé rendent Calmosine agréable.

Utiliser un produit sans danger pour soulager les douleurs de la gencive

Ce n’est pas pour rien que bébé perd l’appétit, salive énormément ou mordille à peu près tout. C’est parce qu’il a mal. Les douleurs occasionnées par la poussée dentaire peuvent être particulièrement intenses. Raison pour laquelle les astuces de grand-mère comme refroidir la tétine de bébé pendant quelques minutes ou l’utilisation d’anneaux de dentition ne suffisent pas souvent. Notez que le pédiatre peut également prescrire un petit calmant pour le bébé si besoin est. L’utilisation de Calmosine gelée apaisante poussées dentaires est totalement sans danger pour bébé. Il s’agit d’une solution à utiliser par application externe. Mais dans le cas où bébé en ingurgite un peu, de par ses composants naturels, Calmosine gelée apaisante ne présente pas de danger pour votre petit bout de chou. Notez que l’effet apaisant de Calmosine est immédiat chez bébé.

A découvrir également : Sophie la girafe est-elle sans danger pour votre bébé ?

Article sponsorisé

Les aliments à éviter pendant la poussée dentaire de bébé

Pendant la poussée dentaire chez le bébé, certains aliments sont à éviter. En effet, vous devez choisir des aliments doux et faciles à digérer pour soulager les inconforts liés à la poussée dentaire. Les aliments durs ou acides peuvent irriter les gencives déjà sensibles de bébé et aggraver ses douleurs. De plus, les aliments durs présentent une source potentielle de chutes dangereuses pour votre enfant s’il ne maîtrise pas encore bien sa motricité.

Si vous êtes adepte des plats épicés avec du piment fort ou des sauces piquantes comme le Tabasco®, il faudra vous en passer temporairement ! La bouche fragile du petit bout sera très vite incommodée par ces épices forts.

Privilégiez plutôt les compotes maison peu sucrées (avec moins de 10g/100ml), associées aux purées légères de carottes et de courgettes. Bien que leur préparation soit peut-être un peu plus longue, cela fournira au petit des apports nutritifs et hydriques suffisants pour soulager les douleurs liées à la poussée dentaire.

Les gestes à adopter pour aider bébé à mieux dormir pendant la poussée dentaire

La poussée dentaire chez le bébé peut réduire la qualité du sommeil de votre petit bout. Les douleurs et l’inconfort ressentis par bébé peuvent perturber son sommeil, engendrant des nuits difficiles pour lui comme pour vous ! Pour aider votre enfant à dormir paisiblement malgré cette période difficile, voici quelques gestes simples que vous pouvez adopter.

Essayez de revoir les horaires du coucher de votre enfant. De nombreux parents ont remarqué une amélioration significative en avançant un peu l’heure habituelle du coucher. Il faut que la chambre de bébé soit correctement ventilée et qu’elle ne soit pas trop chaude ou trop froide. Une température optimale se situe autour de 18°C-20°C. Si besoin, ajoutez une couverture supplémentaire ou retirez-en selon l’environnement.

Pour apaiser les douleurs liées à la poussée dentaire, il peut être utile d’utiliser des solutions naturelles telles que des gels gingivaux spécialement conçus pour soulager les douleurs dentaires chez le nourrisson et qui respectent sa santé bucco-dentaire fragile.

Vous pouvez aussi utiliser une veilleuse dans la chambre de bébé afin qu’il ne se retrouve pas plongé dans le noir complet s’il se réveille au milieu de la nuit. N’hésitez pas à consoler votre bébé si vous l’entendez pleurer pendant la nuit. Un câlin ou des paroles rassurantes peuvent aider à apaiser ses douleurs et l’aideront à se rendormir.

Partager :