Une exploration des enfants de r. kelly : qui sont-ils et où sont-ils aujourd’hui ?

833
Partager :

L’une des figures les plus connues de la musique américaine est R. Kelly. L’auteur de plusieurs morceaux cultes a beaucoup fait parler de lui ces dernières années à cause des accusations portées contre lui et de sa condamnation. Toutes ces frasques amènent certainement à poser des questions sur le chanteur et sur sa famille. Il est connu qu’il a au moins trois enfants avec Andrea Kelly avec qui il est marié depuis 1996. Découvrez ci-après ces enfants et ce qu’ils sont devenus.

Joann Kelly

Joann Kelly est la fille ainée de l’artiste R. Kelly. Elle est née en 1998 et compte donc au moins 25 ans à cette date. Elle a lancé officiellement sa carrière musicale depuis quelques années même si elle fait de la musique depuis son bas âge. Son nom sur scène est Buku Abi et elle a déjà à son actif plusieurs chansons très connues.

A lire en complément : Les tendances mode de cet hiver en matière de chaussures pour enfants

Depuis le début des scandales contre son père en 2009, Joann s’est bien abstenue de se prononcer publiquement. C’est après sa prise de parole en 2019 que lumière sera faite sur elle-même et sur ce qu’elle pense de son père. Il s’est avéré que la fille ainée de R. Kelly avait souffert en silence des scandales qui condamnaient son père. Elle aurait même envisagé de se suicider avant d’être sauvée de justesse.

Ceci est survenu après qu’elle ait été victime de harcèlements et d’intimidation de la part d’inconnus. À la suite de traitements psychologiques et autres, Joann Kelly a quand même réussi à se relever. Elle a annoncé en 2020 qu’elle avait fait une fausse couche et avait ainsi perdu son garçon. Désormais, la chanteuse Buku Abi a fait une croix sur son père et sa famille et veut se concentrer uniquement sur sa carrière musicale.

A lire aussi : Les meilleures astuces pour des sorties et des vacances en famille réussies

Jaya Kelly

  1. Kelly a eu un deuxième enfant avec son ex-femme Andrea Kelly et celui-ci s’appelle Jaya Kelly. La vie de cette deuxième fille fut assez mouvementée étant donné qu’elle a du mal à affirmer sa personnalité. En effet, Jaya Kelly ne se reconnait pas du tout comme étant une femme. Elle affirme être attirée par les filles, détester les vêtements pour filles et être dégoûtée par ses changements corporels. En d’autres termes, Jaya Kelly se sait transgenre depuis ses 7 ans.

Après son coming-out, elle a été attaquée de toute part et n’a certainement pas reçu l’approbation de son père. Dans la foulée, la deuxième fille du chanteur R. Kelly est devenue Jaah Kelly et a même envisagé une intervention chirurgicale pour devenir garçon. Désormais, elle s’est déclarée comme étant lesbienne et se consacre aussi à sa carrière musicale comme sa grande sœur et son père.

Robert Kelly Jr

Le dernier-né de R. Kelly et Andrea Kelly fut Robert Kelly Jr. Le seul garçon du chanteur américain vint au monde en 2002 et a surtout grandi avec sa mère. N’ayant pas de relations particulières avec son père, le jeune homme de 21 ans s’est bien abstenu de faire des déclarations à son propos. Il est toutefois connu qu’il a déjà montré des talents pour la musique, notamment le rap. Robert Kelly Jr clame pourtant vouloir faire carrière en tant que basketteur professionnel.

Les conséquences des accusations d’abus sexuels sur les enfants de R Kelly

Les graves accusations d’abus sexuels qui pèsent sur R. Kelly depuis plusieurs années ont inévitablement eu des conséquences sur ses enfants. La plupart d’entre eux ont choisi de rester discrets, voire totalement apolitiques quant aux allégations portées contre leur père.

La situation a été plus difficile pour Joann Kelly, aussi connue sous le nom de Buku Abi. Cette dernière a pris position publiquement en janvier 2019 dans une série de messages postés sur Instagram où elle dénonçait les actions de son père et exprimait sa solidarité avec les victimes présumées : ‘Je suis bien consciente de qui et de ce que mon père est […] Mon silence n’est pas destiné à protéger quelqu’un.’

Buku Abi a révélé avoir coupé tous les liens avec son père depuis longtemps avant l’éclatement du scandale médiatique autour des accusations d’abus sexuel dont il fait l’objet. Elle espère ainsi faire partie intégrante du changement nécessaire pour briser le cycle des violences domestiques et sexuelles.

Malgré tout, les enfants de R. Kelly restent attachés à leur relation paternelle respective, même si certains membres ont émis quelques reproches quant au manque affectif qu’ils auraient pu connaître pendant leur enfance auprès de leur célèbre géniteur.

En fin de compte, la tragédie familiale chez les Kelly semble refléter un phénomène très largement répandu dans notre monde contemporain : celui des familles disloquées par la violence conjugale ou encore sexuelle, soulignant ainsi combien ces situations peuvent impacter durablement chaque vie individuelle.

Comment les enfants de R Kelly ont-ils réagi aux récentes accusations contre leur père ?

Lorsque les récentes accablantes accusations d’abus sexuels contre R. Kelly ont déferlé dans la presse, certains des enfants du chanteur ont été confrontés à une situation extrêmement difficile.

Selon une source proche de la famille, Robert Jr., le fils cadet du célèbre artiste, n’aurait pas cru au début en l’authenticité des allégations qui pesaient sur son père et aurait même tenté de protéger sa réputation sur les réseaux sociaux.

À mesure que les témoignages se sont accumulés et que l’affaire a pris de plus en plus d’envergure médiatique, Robert Jr. aurait fini par accepter la réalité : son père était bel et bien un prédateur sexuel dont il fallait se dissocier.

Quant aux autres enfants de R. Kelly, ils auraient plutôt choisi, pour la plupart, de garder le silence face aux accusations très sérieuses portées contre leur père.

Si certains ont peut-être exprimé leur soutien en privé auprès du chanteur • ou au contraire condamné ses actions -, aucun ne s’est publiquement prononcé comme Buku Abi l’a fait en janvier 20. Les raisons peuvent être multiples : peur des représailles, loyauté filiale malgré tout ou encore désir irrépressible de rester hors des projecteurs pour protéger leur propre vie personnelle.

Quoiqu’il en soit, tous ces jeunes adultes doivent aujourd’hui faire face à un héritage familial complexe voire sulfureux qu’ils ont hérité en quelque sorte de leur père, quel que soit leur niveau d’implication dans sa vie personnelle. Un fardeau difficile à porter qui les impactera sans aucun doute pour longtemps encore.

Partager :